Aller au contenu

A Lyon, un rassemblement pour l’union des gauches


Par Antoine Sillières
Publié le 05/03/2017  à 17:54
Réagissez

Une petite centaine de personnes était réunie ce dimanche après midi, place de la Comédie, à Lyon, pour appeler à une union entre Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot et Charlotte Marchandise en vue des élections présidentielles et législatives.

Rassemblement pour l'union des gauches

Antoine Sillières
Rassemblement pour l’union des gauches

« Une victoire plutôt que quatre défaite ». Rassemblés place de la Comédie, à Lyon, ce dimanche après-midi, comme dans une trentaine de villes françaises jusqu’au 11 mars, les partisans d’une candidature unique à gauche faisaient entendre leur voix. L’objectif de la petite centaine de militants de gauche était de mettre en avant les convergences des programmes de Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon notamment.

« Grande famille de gauche »

Partisan d'une union des gauches

Antoine Sillières
Partisan d’une union des gauches

Alors que Yannick Jadot a annnoncé son ralliement à Benoît Hamon en fin de semaine dernière, aucun accord n’a été trouvé entre le candidat de la France insoumise et celui du PS. Un « refus réversible » pour Jules Joassard, responsable de la campagne de Benoît Hamon dans le Rhône, qui en appelle désormais aux électeurs de Jean-Luc Mélenchon pour faire imposer à leur candidat la nécessité d’un accord, comme il l’expliquait cette semaine pour Lyon Capitale

Réunis au palais de la mutualité jeudi soir, 300 personnes étaient venues échanger quant à cette volonté d’une union citoyenne. Une idée lancée il y a près d’un an par l’appel des 100. Ce dimanche, place de la Comédie des tracts étaient distribués pour convaincre les badauds pendant qu’au mégaphone étaient listés les convergences des programmes. Création d’une VIe République, abolition de la loi Travail, écologie… Les luttes communes à Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, Yannick Jadot et Charlotte Marchandise (candidate citoyenne) devraient permettre une union pour les militants des diverses familles de gauche présents.

Eux sont convaincus de la nécessité d’une alliance de la « grande famille des gauches », en vue des législatives notamment.

2 réflexions au sujet de « A Lyon, un rassemblement pour l’union des gauches »

  1. Anne Laforgue dit :

    Bonjour,
    Il faut continuer à faire pression pour que Hamon et Mélanchon finissent par se rassembler.
    IIl reste peu de temps, mais ne nous décourageons pas!
    Ils peuvent faire un accord pour que l’un soit président et l’autre premier ministre si celui qui se maintient gagne.
    Il faut que les frais de campagne engagés par celui qui se retirera soit remboursés sur les frais de l’autre. L’essentiel du programme est commun. Sur les divergences, ce sont les députés élus qui trancheront.
    Ne baissons pas les bras.
    Anne Laforgue. Militante associative, non encartée politique. Achères (78260)

    Répondre
    • Appel des 100 dit :

      Désolé nous avons zappé votre message.
      Depuis le 15 septembre nous avons lancé un appel et voulons éditer un bulletin de liaison qui s’appuie sur des initiatives de terrain. Lisez-nous ! On compte sur vous !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *